6 recettes japonaises incontournables à faire chez soi !

Encore peu connue dans le monde occidental, la cuisine japonaise a la réputation d’être une des cuisines les plus saines du monde.

De plus, il s’agit d’une gastronomie traditionnelle et ritualisée qui mérite d’être davantage connue.

Je vous propose à travers six recettes faciles à faire chez vous une découverte gourmande du Japon.

La soupe miso

À l’origine, cette soupe servait à se rincer la bouche après un mets afin de pouvoir savourer les saveurs du mets suivant. À cet effet, elle doit être légère en goût et peu salée. L’ingrédient principal est une pâte de soja fermentée (le miso).

Des pois mangetout et des légumes de saison y sont ajoutés pour la décoration, puis un bouillon de bonite séché (Dashi), du wakamé et du tofu ferme.

Pour la préparer, faites bouillir de l’eau dans laquelle il faut ajouter le dashi et le miso. Vous pouvez servir dans des bols individuels dans lesquels ont été disposés au préalable les légumes cuits à la vapeur.

Les Onigiris

Consommés comme encas ou repas sur le pouce, les onigiris sont des boulettes de riz de forme triangulaire farcies au poisson ou à la viande et aux légumes et agrémentées de nori (une algue très utilisée au Japon).

Pour les réaliser, il faut :

  • cuire du riz dans une eau vinaigrée ;
  • faire revenir la viande ou le poisson, des dés de concombre de l’œuf dur puis ajouter du sucre, vinaigre, sauce soja et miso et laisser réduire ;
  • étaler dans sa main une cuillère de riz refroidi, ajouter la farce réalisée puis former une boulette et la recouvrir avec une feuille de nori.

Je vous conseille de les déguster chaudes.

Les Gyozas

Ces raviolis à base de farine de blé viennent de Chine et sont très prisés au Japon. Ils sont soit bouillis, soit frits ; je les préfère frits à cause du côté croustillant. S

i vous voulez les réaliser, il vous faut d’abord faire une pâte avec de la farine mélangée avec de l’eau bouillante qu’il faudra mettre en boule et laisser reposer une heure.

Ensuite, préparez une farce avec la viande de votre choix, des crevettes découpées en petits morceaux, de la ciboule, de la sauce soja.

Pour finir, divisez la pâte en plusieurs parts que vous allez étaler pour obtenir des disques transparents ; mettez-y de la farce et faites-les frire dans un bain d’huile chaude.

Les Okonomiyakis

Devenues populaires après la guerre, ces galettes originaires d’Hiroshima se composent de nouilles, légumes. Elles sont assaisonnées d’une sauce réalisée selon le goût de celui qui la réalise.

Pour les faire, réalisez en premier un appareil avec de la farine, un œuf, de la levure et du dashi. Ajoutez-y ensuite des feuilles de chou chinois et la farce de votre choix puis faites cuire pendant 5 minutes chacun des côtés dans une poêle à feu moyen.

Les Taiyakis

Ces délicieuses gaufres à la japonaise sont un dessert populaire dans l’Empire du Soleil Levant. Pour les faire, vous pouvez utiliser une pâte à gaufres que vous mettrez à cuire dans une poêle à taiyakis préchauffée à feu moyen.

Pour la farce, utilisez la pâte de haricots rouges sucrée (azuki).

Les Mochis

Les mochis sont des pâtisseries à base de riz gluant, garnies de pâte de haricot azuki sucré. Elles sont très prisées dans toute l’Asie. La recette traditionnelle a beaucoup évolué avec l’utilisation de farces autres que l’anko : glaces, chocolat, banane, taro, etc.

La pâte de mochi s’obtient en mélangeant de la farine de riz gluant, du sucre et de l’eau. Elle est ensuite découpée, étalée et farcie puis cuite à la vapeur.

Articles similaires

Articles similaires