5 recettes typiques de la cuisine juive

Les communautés juives présentent plusieurs spécificités dont celles culinaires. Se basant sur la cacherout qui est leur code alimentaire, la cuisine juive regorge de multiples recettes aux saveurs variées.

Je vous fais découvrir une liste de cinq recettes propres à cette communauté. Focus !

Halla

Spécialement consommée à Shabbat, la halla est un pain traditionnel juif que vous allez certainement adorer. Hallot au pluriel, halla est un pain riche en consistance, tissé qui tire son appellation de la dîme prélevée sur la pâte pour la donation aux prêtres.

Vous ne trouverez pas de recette type pour sa réalisation. Mais je précise que le secret de ce plat réside dans la qualité de la farine et du pétrissage, l’humidité de la pâte et la précision des temps de levée.

Pour le réaliser, vous avez besoin de certains ingrédients tels que la farine levure, les œufs, le sucre, le sel, l’huile de tournesol, les graines de sésame et d’anis.

Gefilte fish

Plat emblématique de la cuisine juive ashkénaze, le gefilte fish se présente sous forme de grosses boulettes de poissons. Bien que dénommé « carpe farcie » en français, vous pouvez le réaliser avec d’autres poissons comme le brochet ou le colin. vous pouvez l’assaisonner ou pas et le servir chaud ou froid.

Vous pouvez le réaliser sous forme de boulettes à découper en rondelles ou de fumet de poisson à découper en tranches pendant le service et l’accompagner d’une bonne sauce au raifort.

Comme ingrédients, vous avez simplement besoin de poissons, de la farine, des œufs, de l’oignon, du sucre en poudre, du sel, du poivre et des carottes.

Tcholent

Typiquement juif, le tcholent est un plat qui permet à la fois de satisfaire la tradition de manger chaud et celle de ne pas cuisiner pendant le Shabbat. Sa cuisson débute à la veille et dure toute la nuit. Une fois les ingrédients associés, on n’y touche plus jusqu’au lendemain.

Vous pouvez l’associer avec l’accompagnement de votre choix. Je ne pourrais vous décrire un mode de préparation de référence car il varie d’une famille à une autre mais la finalité commune, je vous dis que c’est un délice.

Les ingrédients pour faire ce plat sont la viande de bœuf, les haricots, les orges perlés, la pomme de terre, les carottes, les oignons, le céleri, le laurier, le thym, l’huile, les œufs et les ceps secs.

Kugel

Pouvant servir d’accompagnement, surtout pour le tcholent, de dessert ou encore de plat de résistance, le kugel est un gâteau traditionnel, fait à base de nouilles et/ou de pommes de terre.

Je vous le recommande sucré mais vous pouvez aussi le faire salé. Le kugel, savoureux et simple à réaliser, est servi lors du Shabbat, de la fête de Yom Tov et celle de Rosh Hashanah.

Les ingrédients pour sa préparation sont les nouilles sèches, les pommes de terre, le beurre doux, le fromage blanc, les œufs, le sucre en poudre, les raisins secs, la cannelle, le sel gros et sel fin.

Kranz

Le krantz ou kranz est une merveille de la pâtisserie juive, précisément dans l’Europe de l’est. C’est un gâteau de Shabbat. Vous pouvez le réaliser en forme de couronne ou dans une moule ordinaire de fabrication de pain.

Pour un meilleur kranz, vous devriez pétrir longuement votre pâte afin de lui garantir une bonne texture. Ensuite, vous recouvrez la pâte bien étalée de chocolat, de fromage ou de graines de pavot. Je vous conseille d’ajouter à votre kranz un peu de cannelle pour une saveur bien particulière.

Les ingrédients nécessaires sont la farine levure, le sucre en poudre, le lait, les œufs, le beurre doux, le sel et la cannelle.

Articles similaires

Articles similaires